Bretagne : le littoral menacé par les tempêtes

Face à la multiplication des tempêtes, les habitations du littoral atlantique sont de plus en plus menacées.

France 2

Alors que trois tempêtes ont déjà eu lieu cet hiver, les côtes bretonnes sont de plus menacées. Les équipes de France 2 se sont rendues à Trieffagat (Finistère) où la tempête du 15 novembre 2020 a fait d'importants dégâts. "Pendant la nuit, on a perdu à peu près trois mètres de dune", explique Nathalie Carrot-Tanneau, maire de la commune. Alors que de nouveaux travaux coûteraient deux millions d’euros, les élus envisagent d’exproprier les habitations les plus exposées.

Les habitants de la presqu’île de Gavres mobilisés

Avec ses 700 résidents à l’année, la presqu’île de Gavres (Morbihan) fait partie des territoires les plus exposés à ce phénomène. Les habitants se mobilisent pour ne pas voir l’océan venir grignoter leur village. Ils ont installé des ganivelles qui retiennent le sable. "Elles permettent le captage du sédiment, explique Mouncef Sedrati, maître de conférences à l’université Bretagne Sud. La végétation, en fixant ces sédiments reconstruit ces dunes naturelles, le meilleur rempart contre l’assaut des vagues". Au total en France, près de 21 000 habitations sont directement menacées par la montée du niveau de la mer

Le JT
Les autres sujets du JT
La tempête Carmen à Batz-sur-Mer, en Bretagne, le 31 décembre 2017.
La tempête Carmen à Batz-sur-Mer, en Bretagne, le 31 décembre 2017. (LOIC VENANCE / AFP)