Cet article date de plus de quatre ans.

Braquages : l'autodéfense n'est pas sans risque

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Braquages : l'autodéfense n'est pas sans risque
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La vidéo d'une buraliste qui fait fuir son agresseur dans le Calvados fait grand bruit sur internet. De plus en plus de commerçants ont recours à l'autodéfense, mais cela est risqué.

La scène a été captée par une caméra de vidéosurveillance, vendredi 15 avril dans le Calvados. Une buraliste tient un nourrisson dans ses bras lorsqu'un homme cagoulé et armé surgit. La gérante se défend et le fait fuir, mais un coup de feu la frôle. Cela ne l'intimide même pas. "Au début, j'ai cru que c'était un canular. Après on ne réfléchit pas dans la précipitation", explique Nathalie Leclerc-Pelan. La scène est surprenante, mais ce n'est pas la première fois que des commerçants se rebellent ainsi contre leur agresseur.

"Un réel danger"

Les actes d'autodéfense se multiplient selon un chercheur. Faut-il parler de courage ou d'inconscience ? "Ce sont des hommes et des femmes qui ont créé leur entreprise par eux-mêmes et donc souvent, ils ont des réactions très instinctives", explique Olivier Torres de l'Observatoire de la santé des dirigeants de PME. "Il y a un réel danger d'aller s'exposer devant ce genre d'individu", prévient Audrey Colin du syndicat de police "Synergie Officiers".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.