Bois : les chantiers au ralenti face à une pénurie qui s'installe

Publié
Bois : les chantiers au ralenti face à une pénurie qui s'installe
France 2
Article rédigé par
E.Bailly, C.Thomaso, M.de Flamesnil, B. de Saint-Jore - France 2
France Télévisions

Le bois se fait très rare en France. Par conséquent, les délais de livraison s'allongent et les tarifs flambent.

Aimé Loubie est un propriétaire chanceux : il a acheté son bois il y a neuf mois, et ne sera confronté ni aux retards de livraisons ni à l'augmentation des prix. Un luxe, en pleine flambée du coût des matières premières. Difficile en revanche pour l'entrepreneur, Frédéric Boissière, de travailler dans ces nouvelles conditions. Alors qu'il mettait quatre semaines à être livré, il lui faut désormais patienter durant cinq mois. 

Au moins jusqu'au printemps

Par ailleurs, le prix du bois ne cesse d'augmenter. "43 à 55% d'augmentation sur le bois massif, et les panneaux de particules (…) au mois de juillet nous étions sur une hausse de 230, 250%", confie le gérant de Boissière et Fils, à Millau (Aveyron). Pour pallier cette envolée, l'entrepreneur stocke plus de bois qu'à son habitude. Le prix d'une maison ossature bois a déjà augmenté de 10%. Les prix devraient continuer d'augmenter, puisque la pénurie est annoncée au moins jusqu'au printemps prochain.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.