Alpes : les sensations du ski de randonnée

À Tignes, en Savoie, des touristes découvrent pour la première fois les sensations du ski de randonnée, pour découvrir des coins inattendus de la montagne, ou tout simplement pour savourer une bonne descente. 

FRANCE 2

Dans les Alpes, les remontées mécaniques sont fermées comme partout ailleurs. Mais ça n’a pas empêché les randonneurs à skis de descendre les pistes après une bonne montée, à la force des cuisses. C’est la première fois que cette famille s’essaye au ski de randonnée. "C’est assez physique, un petit peu cardio, c’est sympa de se dépenser, et on a un beau soleil", se réjouit une vacancière. À 2 000 mètres d’altitude, les skieurs parcourent 150 mètres de dénivelé en une heure et demie. Au sommet, ils profitent d’une vue imprenable sur le lac de Tignes, avant le frisson de la descente depuis le haut de la crête. 

Découvrir des coins inaccessibles

Certains découvrent des coins inaccessibles grâce au ski de randonnée, comme un glacier à 2 300 mètres d’altitude, dans un secteur isolé de la Haute Maurienne Vanoise, là où les services d’un guide sont indispensables. "C’est très agréable d’être un peu seuls au monde, en contact avec la nature, c’est comme une bonne rando mais avec des skis", conclut une touriste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un skieur portant un masque à Chamonix (Haute-Savoie), en mai 2020. Photo d\'illustration.
Un skieur portant un masque à Chamonix (Haute-Savoie), en mai 2020. Photo d'illustration. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)