Militaires attaqués en Isère : un suspect a été arrêté

À Varces-Allières-et-Risset (Isère), un homme a été interpellé alors que son véhicule a été identifié comme celui qui a pris en chasse un groupe de militaires dans la matinée du 29 mars.

France 2

Un groupe de militaires a été pris pour cible par un homme au volant de sa voiture à Varces-Allières-et-Risset (Isère), ce jeudi 29 mars. L'enquête avance et un homme a été interpellé à la mi-journée, ses motivations sont toujours inconnues. Sur place, Olivier Martin fait le point. Il explique qu'"une opération de police a été menée dans un quartier de Grenoble. Un suspect a été interpellé, cela fait suite au signalement de son véhicule".

Une fausse plaque d'immatriculation

Toute la matinée, un important dispositif de gendarmerie a été déployé. Le journaliste précise qu'"une cinquantaine d'hommes sont sur le terrain, pour retrouver le conducteur de cette 207 noire faussement immatriculée. S'agissait-il d'un véhicule volé ou le conducteur a-t-il délibérément changé les plaques d'immatriculation afin que les enquêteurs ne remontent pas trop facilement jusqu'à lui ? Pour l'heure, on ne connaît pas ses motivations, le parquet antiterroriste n'est pas saisi. La justice observe la plus grande prudence sur les motivations de l'individu."

Le JT
Les autres sujets du JT
Des membres de la police judiciaire en poste devant l\'entrée de la caserne de Varces-Allières-et-Risset (Isère), jeudi 29 mars 2018, après qu\'un individu a tenté de foncer sur des militaires au volant d\'un véhicule.
Des membres de la police judiciaire en poste devant l'entrée de la caserne de Varces-Allières-et-Risset (Isère), jeudi 29 mars 2018, après qu'un individu a tenté de foncer sur des militaires au volant d'un véhicule. (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)