Manque de neige : en Isère, le domaine de Villard-de-Lans adapte son offre

La moitié des pistes sont ouvertes et 75% des remontées mécaniques fonctionnent. Côté hors-neige, "on a une patinoire de 1 800m2, un centre aquatique et 50 heures d'animations gratuites", explique Benoît Derenne, directeur adjoint de l’Office de tourisme de Villard-de-Lans.

Le domaine skiable de Villars-de-Lans, le 9 février 2015.
Le domaine skiable de Villars-de-Lans, le 9 février 2015. (JEGAT MAXIME / MAXPPP)

"On doit s'adapter et prévoir le 'hors-neige' et le travail de la montagne toute l'année, c'est un mix entre la glisse et la terrasse", explique mercredi 26 décembre sur franceinfo Benoît Derenne, directeur adjoint de l’Office de tourisme de Villard-de-Lans, dans le massif du Vercors, alors que le manque de neige ralentit le début de saison. "On a la moitié des pistes ouvertes et 75% des remontées, souligne Benoît Derenne. On est équipé depuis longtemps pour la neige de culture, nous avons 350 canons à neige. Cela nous permet d'assurer 900 m de dénivelé et un retour jusqu'en bas de la station", à environ 1 150 mètres d'altitude. 

L'enneigement de culture est maintenant indispensable en bas du domaine, sur les 200 mètres les plus bas.Benoît Derenneà franceinfo

"Certes, vous avez un peu moins de pistes disponibles, mais on a aussi une clientèle qui ne fait plus forcément 6 ou 7 jours de ski", explique Benoît Durenne. "On a développé une offre où, quand vous prenez plusieurs jours de forfait, vous n'êtes pas obligé de les consommer consécutivement, on essaie de s'adapter comme cela (...) On a une patinoire de 1 800m2, un centre aquatique et 50 heures d'animations gratuites", se félicite le directeur adjoint de l'Office de tourisme. "On va devoir s'adapter au changement climatique", note-t-il. 

Mais le beau temps de ces derniers jours pourrait permettre de limiter la casse : "On a de la chance avec du beau temps et des conditions anti-cycloniques. Finalement, l'année dernière, on a eu beaucoup de neige mais très peu d'ensoleillement, et nos vacanciers ont aussi envie de soleil."