Grenoble : une nuit de violences

Des émeutes ont éclaté dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 mars à Grenoble, après la mort de deux jeunes.

FRANCE 3

Dimanche 3 mars, le quartier du Mistral à Grenoble (Isère) s'est réveillé au milieu des cendres. Des dizaines de voitures brûlées et des façades noircies par les flammes, résultat d'une nuit d'émeutes entre policiers et jeunes du quartier. Vers 22 heures samedi soir, deux jeunes roulaient sans casque sur un scooter lorsqu'une patrouille de police tente de les interpeller. Ils prennent la fuite et très vite, les forces de l'ordre perdent leur trace.

Pas une course-poursuite

Le scooter s'engouffre alors sur une bretelle d'autoroute, et c'est là qu'il percute un autobus. Les deux garçons, âgés de 17 et 19 ans, meurent sur le coup. Ce dimanche soir, selon le procureur de la République, Éric Vaillant, il ne s'agissait pas d'une course-poursuite, car les policiers les suivaient de loin. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l'accident.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des émeutes ont éclaté dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 mars à Grenoble, après la mort de deux jeunes.
Des émeutes ont éclaté dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 mars à Grenoble, après la mort de deux jeunes. (FRANCE 3)