Intempéries dans le centre-est : d'importants dégâts, mais aucune victime

Les intempéries ont provoqué d'importants dégâts dans le centre-est du pays. Fort heureusement, il n'y a pas eu de victimes.

France 2

En quelques minutes, l'eau a envahi les routes, les jardins, les maisons. À Pont-Salomon, en Haute-Loire, des pluies diluviennes ont fait sortir la rivière de son lit. L'équivalent de 10 jours de précipitations en 12 minutes. Charles Gros était dans sa maison pendant les violents orages. Il a vu un torrent de boue se déverser dans son garage, dans son salon. Aujourd'hui, il ne lui reste plus grand-chose. "La hauteur d'eau a soulevé tous les meubles. Ça a arraché les portes des deux chambres et de la salle de bain. C'est presque toute une vie perdue", constate le sinistré, en larmes devant les caméras de France Télévisions.

"Une cuvette"

Des vents violents et jusqu'à 120 litres aux mètres carrés se sont abattus en quelques heures. Par endroits, la terre s'est dérobée sur la puissance du courant. Avec les pompiers, le maire du village est venu constater l'ampleur des dégâts, inévitables selon lui. "Tous les chemins, ruraux, communaux, tous les accès forestiers, voire l'autoroute, drainent l'eau dans notre village de Pont-Salomon. C'est une cuvette, un entonnoir, presque je dirais", explique Laurent Coletto, maire divers droite de la commune.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un orage frappe la basilique Saint-Michel, à Bordeaux, le 6 juillet 2019.
Un orage frappe la basilique Saint-Michel, à Bordeaux, le 6 juillet 2019. (NICOLAS TUCAT / AFP)