Accident de Chambéry : le chauffeur mis en examen pour "homicides involontaires"

Le chauffeur du semi-remorque impliqué dans l'accident qui a fait 4 morts vendredi, a reconnu ce dimanche que les freins de son véhicule étaient défectueux, mais qu'il n'en a pas tenu compte.

Le camion impliqué dans l\'accident qui a fait 4 morts vendredi 13 avril près de Chambéry (Haute-Savoie).
Le camion impliqué dans l'accident qui a fait 4 morts vendredi 13 avril près de Chambéry (Haute-Savoie). (JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)

Le chauffeur du semi-remorque à l'origine de l'accident qui a fait quatre morts vendredi 13 avril à Chambéry, a été mis en examen dimanche 15 avril après 48 heures de garde à vue. Il est accusé d'"homicides involontaires" aggravés de la "violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité".

Devant les enquêteurs, le conducteur sénégalais a reconnu que les freins du camion étaient défaillants. Il a également avoué que qu'il ne s'était pas arrêté bien qu'il s'était rendu compte du problème technique "au moins plus d'une heure avant" l'accident, d'après le procureur de la République, Jean-Pierre Valensi.

Selon le parquet, le chauffeur n'a pas pu freiner alors qu'il était gêné par une voiture lors d'une manœuvre de rabattement. Son véhicule a alors traversé le terre-plein central de la voie rapide sur laquelle il roulait, heurtant de plein fouet les voitures qui arrivaient en sens inverse.

Présenté dimanche devant un juge en vue de sa mise en examen, il a été placé en détention provisoire et encourt 7 ans d'emprisonnement.