A Bordeaux, des violences commises dans un bar gay

Contacté par francetv info, le gérant raconte que deux personnes armées ont mis à sac son établissement. Aucun élément ne permet pour l'instant de parler d'attaque homophobe.

Des personnes armées sont entrées dans un établissement gay de Bordeaux (Gironde), où ils ont commis des violences, dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 avril. 
Des personnes armées sont entrées dans un établissement gay de Bordeaux (Gironde), où ils ont commis des violences, dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 avril.  ( GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO )

L'agression n'a duré qu'un instant. Deux personnes armées ont commis des violences au Go West, un bar gay de Bordeaux (Gironde), dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 avril.

Contacté par francetv info, le gérant de l'établissement se dit "choqué". Il était plus de 1h30 lorsque "deux individus camouflés ou cagoulés, très violents, sont entrés. Ils avaient des armes de poing, mais je ne sais pas si elles étaient factices ou non". Le gérant raconte avoir tenté de s'interposer. Mais les agresseurs "sont allés derrière le bar et ont cassé des bouteilles. Ils n'ont rien volé, ce qui m'étonne". L'homme dit avoir été blessé pendant l'attaque. "J’ai une coupure à la tête, des coups sur le thorax et très mal aux côtes." Un client a également reçu un coup de crosse d'arme à poing, ajoute le site de Metro.

L'enquête a été confiée à une brigade de la Sûreté départementale, ajoute le quotidien Sud Ouest. Cette agression se produit dans un contexte tendu entourant le débat sur le mariage pour tous. Durant la même nuit, un bar gay a été saccagé à Lille (Nord), avec des insultes proférées par les assaillants qui laissent peu de doutes sur le caractère homophobe de l'agression. A Bordeaux, aucun élément n'indique cependant la piste d'une attaque homophobe.