Fête nationale : la passion des bals

Avec le 14-Juillet revient la tradition des bals populaires, à chacun son style dans les communes françaises.

FRANCE 2

Un tube des années 90 sur la place de la mairie, le meilleur moyen d’ouvrir le bal, en particulier celui du 14-Juillet. Immanquable pour des centaines de milliers de Français. "J’aime beaucoup la musique, donc je viens partager avec des amis le plaisir de danser", explique cette femme. Ici, près de Bordeaux, le dj a remplacé l’orchestre traditionnel. Sa mission : faire durer le plaisir jusqu’au bout de la nuit.

Faire évoluer ces bals

Ces bals font swinguer les Français dans les moments de fête. Quelles que soient les époques, l’on n’oublie que si l’on danse ce jour-là, c’est grâce à la grande histoire. Mais aujourd’hui, certains tentent de faire évoluer ces bals, comme ici sous la verrière du Grand Palais à Paris. Au programme : danse contemporaine et figues proposées par un chorégraphe. Plus de 10 000 bals sont organisés dans tout le pays à l’occasion de la fête nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des vacanciers lors du traditionnel bal des pompiers, le 14 juillet à Lyon (Rhône).
Des vacanciers lors du traditionnel bal des pompiers, le 14 juillet à Lyon (Rhône). (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)