Cet article date de plus de huit ans.

Feuilleton 4/5 : "Les secrets des parfums"

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Elle a beaucoup de chance d'habiter ici.

Etonnamment, la rose ne sent pas que la rose.

Tu as là le côté litchi artichaud cuit. C'est très important. Et le dernier jour où on ramasse, il y a encore des boutons. Celle-ci est belle. Là il y a la signature de l'essence que tu recherches.

Il faudrait avoir que des fleurs comme ça.

Avec une note de géranium qui plaît à Thierry Vasseur. On retrouve cette rose dans des parfums de légende: Mitsouko, Nahéma, l'Heure bleue, Idylle. Et la Petite robe noire est le dernier succès.

Là il y a près de 1 t. de fleurs et 4 t. d'eau. On est plein et près à distiller.

Le précieux jus va bientôt se révéler doucement en remontant à la surface.

L'eau monte, continue à pousser l'essence car elle est plus légère que l'eau.

Depuis 2004, on va certainement avoir un cru exceptionnel.

Elle est d'une belle densité, avec la fraîcheur qu'il me faut malgré qu'elle soit très fraîche car elles viennent d'être distillées. Elle a une excellente tenue.

Une autre rose enivre les parfurmeurs. Et Thomas Fontaine va à sa rencontre à Grasse. Il représente la marque Patou pour Joy.

Elle n'est pas trop fraîche, c'est bien.

Joy est un parfum mythique des années 30, dont la production s'était arrêtée.

Ça c'est aujourd'hui.

Ça non. Ça c'est celles qu'on a laissées pour commencer aujourd'hui. Elles sont déjà un peu passées.

Ce sont des Anglais qui ont racheté la marque il y a deux ans. Et depuis Thomas Fontaine fait revivre les créations de Jean Patou.

Oui, il est plus foncé.

Ça c'est le vrai terroir, qui fait toute la richesse de la parfurmerie. C'est la rosa centifolia. Pour Patou, c'est ce qui va rentrer dans Joy. C'est la moitié de Joy, l'autre moitié étant le jasmin. C'est vraiment l'une des plus belles richesses qui existent.

Un savoir-faire et des emplois préservés par l'industrie du luxe. Car il faut 700 kg de fleurs pour 1 kg d'une pâte appelée "concrète".

Ça reste des produits hors normes. Le jasmin c'est 70.000 euros le kg. Ça rentre à pratiquement à moitié dans le Joy. Vous vous imaginez donc le prix. Quand on dit que c'est le parfum le plus cher au monde, c'est surtout pour ça. On est dans le très haut de gamme. C'est la Rolls de la parfumerie.

On est dépendants de la nature. Même si on est à Paris, nos pieds sont bien enracinés dans la terre.

Le Parisien attendra jusqu'à demain pour sentir le cru 2012 de la rose.

Super. Vous êtes magnifiques.

"Les Secrets des Parfums", un feuilleton signé Valérie Fourniou, Dominique Bonnet et Christian Indjeyan.

Fin de ce journal. Merci de l'avoir suivi. Tout de suite, la météo: AnaTs BaTdemir. A 20H, vous avez rendez-vous avec Julian Bugier. 20h45, les "Secrets d'histoire" de Stéphane Bern. Quant à moi, je vous retrouve demain à 13 avec plaisir. Ce journal a été sous-titré par D. Baril, M. Alphaize, H. Michelini, M. Bréard, P. Palacios, P. Perna, P. Théret et P. Wilpart.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.