Cet article date de plus de huit ans.

Feuilleton 4/5 : "Les géants de la Seine"

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

La suite de notre feuilleton, au fil de l'eau, sur la Seine. Aujourd'hui, un immense cargo de 290 mètres de long va naviguer sur un des plus beaux fleuves de France. C'est toujours un événement pour les passionnés de bateaux.

Le Havre, ville ouverte sur le monde entier. Mais aussi, porte d'entrée de la Seine.

Je t'ai préparé la fiche et les documents.

Laurent et Grégoire vont piloter ensemble le SC Lotta. Avant le départ, dernier point sur les niveaux d'eau. En provenance d'Afrique du Sud, le cargo est attendu à Rouen dans la nuit.

On a un bateau avec deux pilotes ce soir.

Il est de longueur supérieure à 40 mètres de long, notre règlement interne impose deux pilotes. Si jamais il y a une défaillance de l'un des pilotes, il faut que le commandant ne se retrouve pas seul sur le fleuve.

Il faudra une vingtaine de minutes pour rejoindre le cargo qui les attend au large.

On a une carte comme au bureau. On voit que le bateau est en route.

On le suit, on regarde si il va être à l'heure.

La mer semble agitée pour qui n'a pas le pied marin.

C'est pas méchant là.

C'est normal là.

Laurent est en liaison avec le commandant du cargo et prépare l'abordage de la vedette des pilotes. 290 mètres de long, 45 de large. La manoeuvre est périlleuse.

On bouge beaucoup moins déjà. Malheureusement, le commandant ne nous autorisera pas a monter a bord. Nous suivrons donc la lente progression du SC Lotta depuis les berges, aux côtés des riverains.

Vous en voyez passer souvent des comme ça.

Oui, ça fait 200, 269 m, je crois. Il est passé au mois de décembre.

Y'en a un très gros, quand il fait demi-tour à la presqu'île, c'est le plus joli. Pas besoin de descendre à Cannes pour voir ça.

Fabrice est un amoureux des bateaux. Il les photographie sous toutes les coutures.

Ce que j'adore, c'est quand le bateau est bien droit, comme ça. C'est l'une des vues de navire que je préfère. On est dans une courbe, on le voit bien de face, ensuite de côté et de derrière.

Quand il ne prend pas les cargos en photo, Fabrice apprend le métier d'officier de marine marchande.

En plus d'un futur métier, c'est une passion.

Oui, à chaque fois que j'en vois, ça me renforce dans mon choix. En espérant être à leur place un jour et peut-être remonter la Seine.

Après 6 heures de navigation, le SC Lotta et ses 56.000 tonnes de charbon accosteront au port de Rouen.

"Les géants de la Seine", un feuilleton signé Antoine Morel, Arthur Rousseau et Isabelle Tartakovski.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.