Feuilleton 4/5 : "Les bâtisseurs de Guédelon"

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/06/2013Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Destination l‘Armada dans le port de Rouen. Plus de 40 navires seront amarrés ici jusqu'au 16 juin, et ouverts au public dès ce soir.

On est tout petits par rapport a ces bateaux.

J'etais venu par curiosité, je reviens des qu'il y a un bateau.

Le voyage, l'évasion, cela fait du bien avec ce soleil. Henri, tu aimes bien les bateaux ? Super.

Voici le quatre-mâts de Russie, le plus grand voilier du monde, 115 mètres de long.

Il passe à moins d'un mètre des ponts. Il faut gérer ça très techniquement. Il y aura le plus grand voilier du monde à l'Armada de Rouen.

Début des festivités dans quelques heures avec des concerts et des feux d'artifice tous les soirs. L'Armada attend plus de 6 millions de visiteurs du monde entier.

Notre feuilleton suit la construction du château de Guedelon. Des passionnés reproduisent l'architecture du Xllle siècle, mais aussi le climat de l'époque. Il y a même un atelier gastronomique où l'on cuisine des plats d'antan. Au Moyen Age, il n'y avait ni sucre ni pomme de terre.

Air glacial et vent mauvais, ce matin-là, un seul refuge, la cuisine. Entourée de bénévoles, Françoise anime l'atelier gastronomie. Chants.

Ca, c'est la tarte à la menthe.

Le Moyen Age ne connaît pas le sucre, ni la pomme de terre, ce qui n'empêche pas les bonnes recettes.

On a du mal à remplacer les frites mais on peut faire des purées de tas de choses. On a une purée délicieuse faite de blancs de poireaux et oignons, revenus dans de la graisse de canard avec de la poudre d'amande et une cuillerée de miel. de la pomme, de la poire, une autre couche de pain perdu. Au XIIIe siècle, les récoltes sont bonnes, on se nourrit bien, même si le goût des plats peut surprendre aujourd'hui. Dehors, c'est de pire en pire mais le chantier continue.

Tu veux t'abriter ou tu veux charger.

Mais il en faut plus pour empêcher le maître d'oeuvre d'accomplir sa tournée quotidienne.

C'est mon bureau portatif, ça fait ordi, planche à dessin.

Optimiste et obstiné, depuis 13 ans, Florian Renucci tient les rênes d'un chantier qui occupe son esprit en toutes occasions.

A la plage, quand on ne voit que des rochers, moi, j'y vois des matériaux potentiels pour construire une maison ou une fortification. On revoit les matériaux, le bois et la pierre comme le faisaient nos arrières-grands-parents. Dans un arbre, on voit une porte de grange ou une poutre. Le bâtiment principal est achevé, il faut maintenant aménager l'intérieur. C'est le rôle d‘Aurélie et de Valérie. Elles commencent par cette pièce : la chambre que le seigneur destine à ses invites de marque. A l'époque, les châtelains détestent la grisaille.

On a une idée reçue que le siècle est austère et sombre. En fait, il y avait beaucoup de couleurs.

Sur le chemin de l'atelier des peintres, nous croisons Pierre,.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==