Feuilleton 3/5 : "Broadway-sur-Seine"

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 29/01/2014Durée : 00h48

Dans notre feuilleton cette semaine, on vous emmène dans les coulisses d'une école de comédie musicale. On a suivi les répétitions des élèves. Aujourd'hui, c'est un peu particulier parce qu'ils vont passer un casting blanc. Quatre professionnels venus de l'extérieur vont les juger dans l'épreuve du chant. La première sur scène, c'est Pauline qui a une voix de chanteuse d'opéra et elle va faire de l'effet au jury.

L'école réserve parfois des surprises à ses élèves. Aujourd'hui, casting blanc pour tout le monde. Ils vont bientôt chanter devant un jury de professionnels. L'occasion de se juger et de se mettre en valeur. Dernières secondes pour répéter. Ou se relaxer.

Les auditions vont commencer, vous avez une liste de passage. Pauline, tu peux me suivre.

Face à Pauline, des auteurs interprètes, metteurs en scène et producteurs. impressionnés. Ils sont là pour la juger. Leur instinct de professionnel reprend vite le dessus.

En ce qui me concerne, n'oublie pas d'envoyer ton CV.

On est des priviligiés d'être 4 à pouvoir l'écouter dans une salle qui n'est pas adaptée. On voit comment elle "perce" le son.

Ils sont une quarantaine a défiler ce matin.

En coulisse, Vanessa est l'une des dernières à passer. Elle est prête à se jeter dans l'arène.

Visiblement, le jury est conquis. Elle a compris comment les séduire.

On doit se vendre, c'est notre métier. C'est comme un banquier, il doit amener des clients. Je suis une chanteuse, une comédienne, je dois vendre ça.

Dans six mois, les élèves prendront leur envol. Ils rêvent de jouer sur une des dix grandes scènes musicales à Paris. En attendant, ils se concentrent sur le spectacle hebdomadaire de l'école.

Mettez-vous contre la glace. On dit que ça, c'est la scène.

Ce soir, ils répètent.

Ils sont treize à présenter une chanson.

Paname, Paname.

Vanessa fait de nouveau résonner.

Le directeur de l'école, Pierre-Yves Duchesne, se veut de plus en plus exigeant.

Beaucoup plus sincère. Comme si c'était une urgence incroyable. Comme s'il y avait un enjeu. Pas "je sors ce que je sais faire"! Tout le monde est prêt.

Florent se teste sur une chanson compliquée. Il a besoin de quelques réglages.

Y a rien de lâché. Tu vois ce que je veux dire ? Si t'es ampoulé comme ça, t'arrives à être dégagé.

Comment ça va se passer les nuits et jours à venir.

Je peux pas dormir justement.

J'ai prévu de poser mes matinées au cas où les nuits sont mauvaises.

Le spectacle sera un vrai test pour eux.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==