Feuilleton 2/5 : "Fontainebleau, la maison des rois"

a revoir

Diffusé le 10/09/2013Durée : 00h50

La suite de notre feuilleton, cette semaine nous découvrons les coulisses du château de Fontainebleau 130 hectares de parc, de forêts et de jardins, avec une signature prestigieuse, celle d'Andre Lenôtre. On va aussi vous montrer les pièces d'exception de l'aile napoléonienne, dont le berceau de l'Aiglon. Extrait musical.

Du ciel, c'est le vert qui domine.

A l'origine, le château était la résidence de chasse des rois de France. Autour des murs, 130 hectares Des espaces créés à la fin du XVIe siècle sous Henri IV, et remodelés par tous ses successeurs. Le responsable des espaces verts veille sur ce patrimoine, légué par des maîtres paysagistes.

C'est une oeuvre d'art qui ne sera jamais terminée. Elle va évoluer en fonction de l'Histoire. Elle est ponctuée par des éléments. On ne peut pas replanter a l'exactitude ce qui a été fait mais on peut respecter son cadre et l'esprit.

Les souverains successifs ne partageaient pas les mêmes goûts. Napoléon 1er appréciait les paysages naturels.

La, on est dans le jardin anglais. C'est extraordinaire, regardez les points de vue. Il a été réalisé au début du XIXe siècle à la demande de Napoléon. L'architecte va créer au centre une rivière anglaise. Toute la scénographie va être orientée vers cette rivière.

Louis XIV préférait les lignes géométriques des parterres dessinés par Lenôtre. Avec ses 14 hectares, celui de Fontainebleau est le plus grand d'Europe.

Cette variété est extraordinaire. Il y a une dynamique, c'est vachement sympa.

Les fleurs apparaissent a l'époque de Louis XIV, au XVIIe siècle. 40 000 ornent le parterre de Lenôtre que le jardinier en chef ne se lasse pas de photographier.

Cela me permet d'avoir les classements de ce qu'on a fait, l'adaptation de la plante, les nouveautés. Dans les projets à venir, c'est toujours utile.

Contrairement à son collègue des espaces verts, Xavier, conservateur du château, redoute les effets du soleil. Il doit protéger certains objets de Napoléon 1er que le public peut découvrir à Fontainebleau.

Nous nous trouvons dans la tente Nuos avons souhaité reconstituer l'atmosphère de ces tentes de campagne qu'il utilisait quand il parcourait toute l'Europe pour ses opérations militaires. La pièce est plongée dans l'obscurité pour conserver les textiles d'origine Nous cherchons systématiquement à les protéger des effets nocifs de la lumière.

Voici deux stars du musée.

C'est un des chefs-d'oeuvre du musée Napoléon. C'est un sabre qui a appartenu à l'empereur. Il est constitue d'une lame allemande du XVlle siècle sur laquelle on a inscrit tous les noms des empereurs romains et des empereurs germaniques. Cet objet a été créé pour le roi de Rome. On a crée des objets exceptionnels pour l'héritier que Napoléon a attendu des années afin de prolonger sa dynastie.

Tous les objets ne sont pas accessibles au public. Cette horloge, mécanique de haute précision, est perchée dans ce clocher depuis deux siècles. C'est l'un des trésors cachés dont sont responsables Marie-Laure et Philippe.

Explique-moi pour l'horloge.

On démarre des quarts d'heure.

L'horloge est remontée.

Dans une semaine, on aura 30 secondes de décalage.

On monte en haut du clocher.

L'horloge actionne les cloches qui rythment la vie du château.

L'autre c'est les quarts d'heure et les demies heures. Son de cloche.

Il faut tout vérifier régulièrement Demain, avec la même équipe, nous découvrirons un autre lieu secret.

"Fontainebleau, la maison des rois", un feuilleton signé : G. Marinet, L. Krikorian et V.Castel. La suite, bien sûr, demain. En sport, les supporters de l'équipe de France de football retiennent leur souffle. Les Bleus affrontent la Bielorussie et ils n'ont pas droit à l'erreur. En jeu, une qualification facilitée pour le Mondial 2014.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==