Feuilleton 1/5 : "Etudiants du monde"

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 09/06/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Notre feuilleton nous emmène a la Cité internationale universitaire installée à Paris. Des étudiants du monde entier y séjournent quelques mois ou années. Chaque pavillon réprésente une nation. Tour du monde joyeux dans un parc de 34 hectares.

C'est un univers en miniature, un tour du monde en 24 hectares. 140 nationalités, 6.000 étudiants, habitent dans cette cité universitaire internationale, où les pays dessinent une autre carte du monde. Le Japon et la Belgique sont voisins, la Suisse côtoie le Mexique Ceux qui ont le privilège, comme Camilla, de vivre ici, voyagent sans quitter Paris.

Ici, on a tout ce qu'on veut : on y dort, mange et étudie. C'est super.

On va commencer avec la chanson d'ouverture du carnaval.

Cette semaine, nous suivrons Laura, dans ses préparatifs de la fête de la Cité universitaire. Damien, étudiant en politique de l'environnement, en immersion totale depuis son arrivée en septembre. Beverley Margaria, l'ange-gardien des 6.000 résidents. Et Aurore, passionnée des lieux, qui a choisi de devenir conférencière. Personne ne connaît la Cité mieux qu'elle. Dans la maison grecque, au 3e étage, nous retrouvons Camilla, 26 ans. Elle est l'enfant de la Cité : ses parents se sont rencontrés ici. Elle y habite à son tour, avec ce regard bienveillant sur les cultures du monde.

Cette chambre raconte aussi le pays.

Oui. D'abord , il y a une petite touche des années 70. Le salon a été rénové, mais pas le reste de la maison. Ici, on ressent un peu la crise en Grece.

Etudiante en ethnologie, elle fait son mémoire sur la Cité, berceau de sa propre histoire.

Mon père est danois, ma mère est mexicaine. Je pense que le contraste entre les deux se voit. J'ai toujours su que mon histoire a commencé à la Cité, à travers la rencontre, ici, de mes parents. Ce qui est important à la Cité, c'est qu'en côtoyant l'autre, on s'ouvre l'esprit, la tête et le coeur. Ainsi, on promeut Iq pqix aussi.

Cette Cité existe depuis près d'un siècle. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, André Honnorat, ministre de l'instruction publique, invente cet endroit pour que la jeunesse du monde entier apprenne à vivre ensemble et construise un monde sans guerre. Chaque année, depuis 95 ans, les résidents organisent une grande fête pour célébrer ces valeurs. Cette année, Laura Sanchez s'en occupe. Elle a rendez-vous dans cet atelier de la Ville de Paris.

On a préparé tous les drapeaux. C'est pour le carnaval de la fête de la Cité. On fera des figures comme ça. quand il y a beaucoup de drapeaux.

Voir le drapeau de son pays, cela a du sens.

Bien sûr. Nous sommes fiers de porter le drapeau de notre pays.

La fête de la Cité est faite pour réunir toutes les nationaltés, partager la culture de chaque pays.

27 drapeaux prêtés pour le carnaval. Une chorégraphie à peaufiner. Il reste 4 jours à Laura, pour finaliser les derniers détails avant la fête du week-end.

"Etudiants du monde", un feuilleton signé Isabelle Sabourault, Claire-Marie Denis, Cédric Baume, Juliette Cohen-Olivieri.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==