Festival de Cannes : "Ne quelque part" avec Jamel Debbouze

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 22/05/2013Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Un film sur les origines, dont l'histoire se passe en Algérie. Première projection hier devant 450 lycéens de la région PACA.

Le soleil et les lycéens étaient au rendez-vous, invites à l'avant-première de "Ne quelque part" avec Jamel Debbouze.

Ils attendent, les petits.

Nous aussi on est impatients.

L‘occasion de découvrir Tewfik Jallab.

C'est notre atout charme.

Si le délégué du Festival a choisi ce film, c'est pour son thème d'actualité : la recherche d'identité des jeunes Français issus de l'immigration. Né en France, un étudiant en droit découvre l‘Algérie. Il y rencontre un cousin algérien qui porte le même nom que lui. Une histoire qui pour Jamel permet de faire une mise au point.

C'est une manière de dire à quel pointje suis Français. A quel pointj'aime la France. Il faut se rendre compte qu'on est issus d'une double culture. Certains n'y ont jamais mis les pieds.

En Algerie, le jeune homme tombe sur des personnages simples et bourrés d'humour.

On l'appelle "vite-vite" parce que c'est l'avant-centre le plus rapide d‘Algèrie. Il va vite.

Ça me touche à un endroit très particulier, j'ai fait le voyage du personnage a 20 ans avec mon père. Il m'a fait découvrir nos origines.

Ces racines, voilà un beau sujet de réflexion pour ces lycéens.

Ça vous a appris quelque chose.

Oui, il faut aller dans son pays pour se connaître.

Tout le monde a sa culture.

Ils veulent vivre correctement, ils sont maltraités.

Jamel était sur les marches hier soir, en tant qu'acteur et producteur d'un film au sujet toujours sensible.

Sortie du film le 19 juin prochain. Pour plus d'informations sur le festival de Cannes, rendez-vous sur nos sites Culturebox et francetvinfo.fr.

Depuis plus de 30 ans, on chante et on se déhanche sur leurs tubes.

Le JT
Les autres sujets du JT