Femme chef d'entreprise : portrait d'une ancienne coiffeuse

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 08/03/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Commandante en chef d'une armée de coiffeuses. Aida M'Dalla enseigne à ses salariés le bon usage du sèche-cheveux. Coupe, brushing, une méthode dé travail élaborée pendant 7 ans. Pour coiffer vite et pas cher, 40.000 clients par an. Alors, pas question de dévoiler la recette du succès.

On ne peut pas tout révéler. C'est apporter une méthode de travail qui allie la qualité à la rapidité. C'est le secret.

Et c'est une réussite fulgurante. Aida M'Dalla est née dans la banlieue de Dijon il y a 38 ans. C'est là qu'elle lance son premier salon. Dans un univers où la concurrence fait rage, avec des dizaines de franchises, elle a développé un concept de coiffure à petit prix. Ici, elle contrôle, inspecte toutes ses boutiques.

Là, ça va pas, les prises aussi.

Perfectionniste à l'extrême. En 16 ans, l'apprentie coiffeuse a ouvert 35 salons et est devenue une femme d'affaires redoutable. 150 salariés, 8 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, la fortune avec un CAP.

Les compétences, je n'en ai pas, j'ai un bac à shampoing! Je suis quelqu'un qui aime bien apprendre.

Et la jeune femme apprend vite. Aujourd'hui, elle cherche un nom pour sa ligne de cosmétiques. Ses collaborateurs, des hommes pour la plupart, n'ont aucun problème avec son autorité naturelle.

Je veux vraiment un mot fort qui a du sens.

Je ne la vois même plus comme une femme. Je la vois comme un dirigeant.

Pas d'enfant a la maison mais une maman aux petits soins. La réussite de cette battante célibataire tient aussi à son histoire. Les 5 premières années de sa vie, elle les a vécues en Tunisie, auprès de sa grand-mère, alors que ses parents travaillaient en France.

Le caractère que j'ai, c'est celui de ma grand-mère. Elle se faisait respecter par son charisme et par son caractère. Je pense que j'ai puisé ma force auprès d'elle.

En femme d'affaires avertie, Aida M'Dalla voit déjà plus loin, développer un réseau de franchisés. Mais elle veut aussi penser à elle, après avoir bâti un empire, elle aimerait fonder une famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==