Affaires non élucidées : au cœur du travail des enquêteurs

Au lendemain de la fausse piste dans l'affaire Dupont de Ligonnès, coup de projecteur sur les affaires non élucidées, qui restent des mystères pour la police et la gendarmerie française.

France 2

L'affaire Dupont de Ligonnès, la tuerie de Chevaline ou encore l'affaire Godard... Combien d'affaires restent non résolues et comment travaillent les enquêteurs ? Vendredi 11 octobre, c'est une dénonciation qui a relancé l'affaire Xavier Dupont de Ligonnès. Le témoignage d'un correspondant anonyme recueilli par des policiers britanniques et transmis aux autorités françaises. L'homme suspecté n'est en réalité pas la bonne personne.

Au moins 1 homicide sur 10 reste non élucidé

"Il faut que les points caractéristiques de la trace et de l'emprunt concordent. Si vous avez 12 points qui concordent, vous avez une correspondance", explique Xavier Depecker, secrétaire national en charge de la police scientifique. Seul l'ADN a permis de disculper formellement le retraité des Yvelines. L'ADN permet aussi aux enquêteurs de relancer des dossiers bloqués, comme celui de l'inconnue de l'A10. Sur environ 800 homicides chaque année, au moins 1 sur 10 reste non élucidé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Xavier Dupont de Ligonnès sur une vidéosurveillance à Roquebrune-sur-Argens (Var), le 11 mai 2011.
Xavier Dupont de Ligonnès sur une vidéosurveillance à Roquebrune-sur-Argens (Var), le 11 mai 2011. (THOMAS COEX / AFP)