Affaire Dupont de Ligonnès : de fausse piste en fausse piste

En décembre, Xavier Dupont de Ligonnès aurait été reconnu dans un monastère. Les enquêteurs se sont rendus au monastère de Roquebrune-sur-Argens (Var) mardi 9 janvier. Mais aucune trace du fugitif. La tuerie de Nantes reste sans réponse.

FRANCEINFO

Xavier Dupont de Ligonnès, marié, 50 ans et quatre enfants. Pendant trois semaines, toute la famille est portée disparue jusqu'à la macabre découverte à Nantes le 21 avril 2011. la mère et ses quatre enfants sont retrouvés assassinés. Selon l'autopsie, tous ont été tués dans leur sommeil par arme à feu.

Un père de famille surendetté

Mais Xavier Dupont de Ligonnès s'est envolé. Depuis bientôt sept ans, il reste introuvable et demeure le suspect numéro un dans cette affaire. Il aurait été vu pour la dernière fois sur le parking d'un hôtel Formule 1 dans le Var le 15 avril 2011. Les enquêteurs découvrent que l'homme avait pris de nombreuses dispositions : bail résilié, comptes bancaires clôturés, maison vidée...

L'homme est surendetté. Des lettres accablantes envoyées à deux amis de longue date sont retrouvées. En 2015, des ossements sont découverts dans une forêt près de Fréjus, mais c'est une fausse piste. Il est aperçu partout à travers le monde : 900 signalements enregistrés. Les fausses pistes s'enchaînent jusqu'à la dernière mardi 9 janvier.

Une femme regarde une capture d\'écran d\'une caméra de vidéo-surveillance ayant filmé Xavier Dupont de Ligonnès.
Une femme regarde une capture d'écran d'une caméra de vidéo-surveillance ayant filmé Xavier Dupont de Ligonnès. (THOMAS COEX / AFP)