Justice : Dino Scala, accusé de 56 viols et agressions sexuelles, jugé à partir du 10 juin

Publié
Justice : Dino Scala, accusé de 56 viols et agressions sexuelles, jugé à partir du 10 juin
FRANCE 3
Article rédigé par
A.Lay, N.Perez, L.Pekez, B.Bervas - France 3
France Télévisions

Pendant 30 ans, Dino Scala a semé la terreur. Celui qu'on a surnommé le violeur de la Sambre comparaît à partir du vendredi 10 juin devant les assises du Nord à Douai. Âgé de 61 ans, il devra expliquer devant la justice les viols et les agressions sexuelles dont une soixantaine de femmes ont été victimes.

Clara fait partie des 56 victimes présumées de celui qui serait l'un des pires violeurs en série en France : Dino Scala. Marié, père de cinq enfants, président d'un club de football local, il aurait agressé et violé pendant 30 ans entre le nord de la France et la Belgique. Tapis dans l'ombre sur les bords de la Sambre, il attaque les femmes au petit matin, ou très tard le soir. L'homme est comme un fantôme insaisissable, les victimes ne voient jamais son visage.

Il encourt jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle

En 2018, il finit par être arrêté, confondu par des caméras de surveillance et un portrait-robot. Aujourd'hui, Dino Scala reconnaît 50 des 56 agressions sexuelles et viols pour lesquels il comparaîtra. "Il est un prédateur, un chasseur. (...) Il dit lui-même que, ce qu'il aime, c'est guetter, c'est savoir qui il va attaquer, quand", explique Maître Caty Richard, avocate de victimes. Dino Scala se décrit comme ayant une double personnalité. Il s'est dit soulagé lors de son arrestation, et encourt jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle. 


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.