Violeur de la Sambre

Résumé de la rubrique

Un ouvrier nordiste a été mis en examen mercredi 28 février 2018 pour "viols et agressions sexuelles" après avoir reconnu "une quarantaine" de ces faits depuis les années 1990, une des plus retentissantes affaires du genre ces dernières années.  L'enquête, qui avait accumulé "1 000 procès-verbaux depuis le début" sous le nom de code "le violeur de la Sambre" selon un policier, faisait du sur-place depuis qu'elle avait démarré. Le violeur présumé a été incarcéré dans l'après-midi.