Violences : les affrontements entre bandes rivales se multiplient en France

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Violences : les affrontements entre bandes rivales se multiplient en France
France 3
Article rédigé par
L.Nahon, N.Perez, C.Colnet, D.Fossard, M.Hauville, Y.Saidani - France 3
France Télévisions

En France, des bandes rivales composées de mineurs de plus en plus jeunes s’affrontent. Les vidéos des violences font le tour des réseaux sociaux.


C’est une affaire qui a choqué tout un pays. Le 15 janvier, dans le 15ème arrondissement de la capitale, le jeune Yuriy a été passé à tabac par une dizaine de jeunes. Un fait divers extrêmement violent mais qui n’est pas un cas isolé en France. Depuis plusieurs années, les affrontements entre mineurs sont en hausse. Régulièrement filmées, les bagarres font alors le tour des réseaux sociaux, les images deviennent virales.

Des mineurs armés 

Les chiffres du ministère de l’Intérieur dénombrent environ 46 bandes rivales qui sévissent à Paris et dans son agglomération. Au total, en 2020, ce sont 83 rixes qui ont eu lieu. Interrogé en 2018, un membre de ses bandes confiait parfois ne même pas savoir pourquoi il se battait. "Je suivais la mode. On voyait les grands faire donc on suivait en fait", se souvient-il. Ces violences concernent des mineurs de plus en plus jeunes qui n’hésitent pas à s’armer d’un couteau, d’une matraque ou d’un taser. La police a interpellé en 2020 près de 188 personnes en région parisienne en marge de ces affrontements.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.