Agression de Yuriy : "C'est un bon gamin ordinaire qui a une passion pour le foot", déclare son ancien entraîneur

Makan Danfaga a entraîné le jeune parisien entre ses 11 et 13 ans. "Il est très motivé, un peu plus motivé que la moyenne". Selon lui, le collégien de 15 ans, passé à tabac il y a dix jours, "n'est pas celui qui va descendre avec une barre de fer dans le quartier".

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Photo non datée de Yuriy, roué de coups le 15 janvier 2021 dans le 15e arrondissement de la capitale. (DR)

"On a accueilli Yuriy au club, il avait 11 ans, il est reparti à ses 13 ans et demie. C'est un gamin ordinaire. Il a une passion pour le football", témoigne dimanche 24 janvier sur franceinfo Makan Danfaga qui a été l'entraîneur de Yuriy au PUC, le Paris Université Club Football.Yuriy, 15 ans, a été passé à tabac le 15 janvier, dans le 15e arrondissement de Paris par une dizaine d'individus cagoulés. L'adolescent est hospitalisé depuis.

Il "n'avait rien à faire là"

"Il est très motivé, un peu plus motivé que la moyenne. C'est un bon gamin avec le sourire qui aime jouer au foot. En jouant, il a la banane et techniquement il est très bon, il a envie d'apprendre, il est autonome et bien entouré. Il suit sa scolarité normalement", ajoute Makan Danfaga.

Pour l'entraîneur de foot, Yuriy "n'avait rien à faire là" dans le quartier Beaugrenelle où il a été agressé, mais à "cet âge-là, ils connaissent d'autres personnes". Le collégien a pu "se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, il y a une bande qui arrive et qui ne prévient pas, ça vous tombe dessus". Selon Makan Danfaga, Yuriy, "n'est pas celui qui va descendre avec une barre de fer dans le quartier. Il n'a pas le temps de le faire, il a une bonne éducation, il est très suivi. Il est vraiment pris par sa passion pour le ballon rond et il n'y a vraiment que ça qui l'anime".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.