Vidéo Saint-Pierre-et-Miquelon : qu'est-il arrivé au Ravenel disparu quelque part en mer avec quinze marins à bord en 1962 ?

Publié Mis à jour
VIDEO. Saint-Pierre-et-Miquelon : qu'est-il arrivé au Ravenel disparu quelque part en mer avec quinze marins à bord en 1962 ?
Article rédigé par
France Télévisions

L’épave du chalutier n’a toujours pas été retrouvée près de soixante ans après le naufrage au large de Saint-Pierre-et-Miquelon. Dans quelles circonstances s’est produit le drame ? De nouvelles recherches n’ont rien donné cet été. Elles doivent se poursuivre en 2022... Extrait du magazine "13h15 le samedi" du 6 novembre 2021.

"Le Ravenel nous appelle le 28 [janvier 1962] au matin à huit heures et demie, pour donner sa pêche, sa position ou le temps qu’il avait", raconte André au magazine '13h15 le samedi' (replay). Celui qui était à l’époque mécanicien sur un bateau de pêche dans la même zone a été un des derniers à avoir été en contact avec le chalutier disparu au large de Saint-Pierre-et-Miquelon avec quinze marins à bord. "Il n’a pas lancé de message de détresse, rien du tout, donc personne n’a pris l’appel", précise l’ancien marin.

"Il s’est dit : 'Bon, le Ravenel, il fait route.' Il a dû monter, mais quand la brise a pris, il a dû voir qu’il n’allait pas pouvoir pêcher. Le temps a forci. Les vents sont quand même montés à 110, 120 kilomètres par heure. La température a chuté énormément… En cinq ou six heures, le bateau peut être couvert d’une quantité de glace qui peut être de 50… 60… 70 tonnes", estime André qui a perdu un frère de vingt et un ans dans ce naufrage.

L’Etat s’est engagé à poursuivre les recherches en 2022

Le chalutier, surchargé de glace alors que les cales sont à moitié vides, aurait-il pu basculer avant de sombrer ? "Quand le bateau chavire, il se remplit d’eau tout doucement. On ne peut pas s’échapper, analyse-t-il. Les marins sont obligés d’attendre que l’eau monte. Ça doit être terrible. Ils ont mobilisé tous les chalutiers. Les garde-côtes canadiens se sont joints. Les hélicoptères ont couvert une énorme superficie sans rien trouver à la surface."

Les marins du Ravenel n’ont pas lancé de message de détresse car "ils ont dû être vraiment surpris. Où ? A quel endroit ? A quel moment ?" se demande André. Des recherches ont été entreprises pendant une semaine et puis plus rien. Le 3 février 1962, le Ravenel est déclaré perdu corps et biens. Des recherches n’ont rien donné cet été avec l’aide du drone de surface DriX et d'un robot qui peut plonger à cent mètres de profondeur. L’Etat s’est engagé à les poursuivre en 2022.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.