VIDEO. Le braquage d'une grosse imprimerie de billets déjoué à Rennes

Les malfaiteurs se dirigeaient tous vers Rennes afin "de passer à l'action".

France 2

Les malfaiteurs se dirigeaient vers Rennes afin "de passer à l'action". La police judiciaire a indiqué, vendredi 14 juin, avoir déjoué une attaque à Rennes (Ille-et-Vilaine) d'une des plus importantes imprimeries de billets de banque d'Europe, la société Oberthur Fiduciaire. Un "commando" de huit personnes a été interpellé et placé en garde à vue. Le préjudice aurait pu être très important, de l'ordre de plusieurs millions d'euros.

"Arsenal" de guerre

Jeudi soir, la PJ sent que le "gang est chaud" et que "tout le monde a l'intention de monter à Rennes pour le grand jour", l'attaque comme dans un polar digne du film de Michael Mann HeatLes policiers des PJ de Grenoble, Rennes, Versailles, de l'Office central de lutte contre le crime organisé et de quatre BRI ("anti-gang"), qui travaillent ensemble sur les présumés truands de longue date, décident de "toper et taper", selon leur jargon, et de ne pas les laisser faire.

Un "véritable arsenal", selon les mêmes sources, a été saisi lors des interpellations: armes lourdes et de guerre, cagoules, gilets pare-balles, voitures de forte cylindrée, herses, appareils de brouillage d'ondes et à visée nocturne, pistolets automatiques ainsi que du matériel destiné à percer des bâtiments en béton, dont des disqueuses.

(FRANCE 2)