VIDEO. Fusillade à Trappes : les habitants indignés

Moussa, 14 ans, a été tué lors d'une fusillade, vendredi.

FRANCE 2

Au lendemain de la mort de Moussa, 14 ans, tué dans une fusillade à Trappes (Yvelines), les habitants sont émus, et la ville est en deuil, samedi 2 avril. "Il a perdu sa vie pour rien, c'est vraiment choquant", se désole un riverain. "Il n'a rien demandé, lui. C'est l'histoire des grands et c'est lui qui a pris. Ca fait très mal", dit une femme.

Moussa était avec des amis, vendredi vers 15h30, devant le square Albert Camus, dans la cité du même nom. Une Clio noire s'est arrêtée et ses occupants ont ouvert le feu sur le groupe d'adolescents. Moussa a été touché à l'abdomen, et a perdu la vie quelques minutes plus tard à l'hôpital. L'un de ses amis, 17 ans, est blessé à la jambe. 

Guerre de territoire entre trafiquants ?

Les auteurs, dont on ignore le nombre, ont pris la fuite à bord d'une Renault Clio noire avant d'abandonner et d'incendier leur véhicule retrouvé par les gendarmes à Beynes, à quelques kilomètres de Trappes, a indiqué une première source policière. Ils sont recherchés par les policiers de la PJ de Versailles en charge de l'enquête, ouverte pour assassinat et complicité d'assassinat par le parquet de Versailles.

"A ce stade de l'enquête, il faut rester très mesuré, a déclaré le commissaire Jean-Marie Salanova, directeur départemental de la sécurité publique des Yvelines. Mais on ne peut pas exclure qu'il y ait eu une guerre de territoire pour du trafic de stupéfiants".

Le JT
Les autres sujets du JT
Un habitant de Trappes (Yvelines) fait part de son indignation après la mort de Moussa, 14 ans, tué dans une fusillade, le 1er mai 2015.
Un habitant de Trappes (Yvelines) fait part de son indignation après la mort de Moussa, 14 ans, tué dans une fusillade, le 1er mai 2015. ( FRANCE 2)