Cet article date de plus de six ans.

Val-de-Marne : des passants s'interposent lors de l'agression d'une femme enceinte

Une jeune femme enceinte de cinq mois et demi a été violemment agressée au Plessis-Trévise, rapporte "Le Parisien", mais elle a pu compter sur l'aide des passants.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une jeune femme enceinte de cinq mois et demi a été violemment agressée, le 4 décembre 2014, au Plessis-Trévise (Val-de-Marne), rapporte "Le Parisien". (GOOGLE MAPS)

Heureusement, son futur enfant va bien. Une jeune femme enceinte de cinq mois et demi a été violemment agressée, jeudi 4 décembre, au Plessis-Trévise (Val-de-Marne), rapporte Le Parisien. Deux hommes l'ont frappée pour tenter de voler son véhiculé, mais des passants se sont interposés.

"Je venais de faire des courses, raconte Sophie*, 27 ans, au quotidien. J'ai arrêté la voiture en bas de mon immeuble et j'ai fait signe à un voisin pour qu'il vienne m'aider à décharger les sacs." Deux hommes, "avec le visage en partie camouflé", se précipitent sur la future mère : l'un d'eux lui donne un coup de pied dans le ventre, l'autre sort un couteau.

"Je vais le tuer ton enfant"

Sophie tombe à terre et demande à ses agresseurs de "faire attention à son bébé". "Ça ne les a pas calmés, explique-t-elle. L'un des deux m'a même dit : 'Je vais le tuer, ton enfant.'" La jeune femme finit par leur confier les clés de sa voiture, quand un voisin, descendu pour l'aider avec ses sacs de course, s'interpose, raconte Le Parisien.

Un chauffeur de bus, témoin de la scène, manoeuvre son véhicule, bloquant ainsi le passage de la voiture et d'autres personnes apportent leur aide à Sophie. Pris au piège, les agresseurs prennent la fuite, détaille le journal : les deux hommes de 22 et 23 ans ont été interpellés peu après.

* Le prénom a été changé par nos confrères.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.