Cet article date de plus de sept ans.

Une femme abattue avenue de la Grande Armée, dans le 8e arrondissement de Paris

Selon les informations de France 2, il s'agit de la gérante du bistrot L'Aiglon. Elle a été abattue par son ex-mari, qui a été interpellé.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de Google Stret View du bistrot "L'Aiglon", avenue de la Grande Armée, à Paris (16e arrondissement). (  FRANCETV INFO )

"Un crime passionnel" commis le jour de la Saint-Valentin. Une femme de 42 ans a été abattue, vendredi 14 février en fin d'après-midi, avenue de la Grande Armée, dans le 16e arrondissement de Paris. Selon les informations de France 2 qui cite une source proche de l'enquête, la victime est la gérante du bistrot L'Aiglon, situé près de l'Arc de triomphe. Elle aurait été tuée par son ex-mari. L'homme de 45 ans a été interpellé. Le Parisien précise que "trois coups de feu ont été tirés"

Vers 18 heures, cet homme est entré dans le bar, a raconté à l'AFP une source proche de l'enquête. "Il a sorti une arme et a tiré à plusieurs reprises" sur la gérante de l'établissement. La quadragénaire a été touchée par trois projectiles "au niveau du thorax". Elle est morte quelques instants plus tard.

Peu après, des policiers ont aperçu un homme sortant du bar "avec une arme à la main", et sont parvenus à l'arrêter. L'homme est connu des services de police pour "des violences conjugales et des violences sur concubine". Le 1er district de la police judiciaire parisienne a été saisie de l'affaire.

Des témoins ont publié sur Twitter des photos prises sur le lieu du drame. Les abords du restaurant ont été interdits d'accès par la police.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.