Une famille dénonce des délinquants et vit un cauchemar

Pour avoir dénoncé des délinquants, une famille de Roubaix subit un véritable harcèlement. L'affaire est prise très au sérieux par la mairie.

FRANCE 3

Pour avoir dénoncé des délinquants, une famille de Roubaix vit dans la peur. Samedi 9 mai, un de ses voisins a éteint un début d'incendie d'origine criminelle qui la visait. Un épisode qui fait suite à une longue série d'incivilités, d'agressions et de cambriolages. "La crainte que j'ai, c'est de laisser mon épouse toute seule dans la maison avec les enfants. Je me fais opérer le 11 mai, ma femme va être toute seule avec mon bébé et ça me fait peur", explique Philippe Godefroy, le père de la famille harcelée.

Des dealers tout-puissants

Harcelé presque quotidiennement par un groupe de jeunes squatteurs du quartier, Philippe a porté plainte à cinq reprises et a même tenté de discuter avec ses agresseurs... sans succès. "Il est impossible d'avoir un dialogue avec eux. Le dialogue, c'est soit des insultes, soit ils vous crachent dessus, ils font semblant de vous mettre un coup de boule, vous menacent", explique le père de famille.

Dealers pour la plupart, les agresseurs sont connus dans le secteur. Ils seraient une trentaine à rendre invivable le quartier où vit cette famille. L'histoire est remontée jusqu'à la mairie de Roubaix. Samedi 9 mai au matin, elle a décidé de reloger la famille en urgence dans un hôtel en attendant un nouveau logement dans une autre commune.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une famille est victime de harcèlement depuis plus d\'un an à Roubaix (Nord). 
Une famille est victime de harcèlement depuis plus d'un an à Roubaix (Nord).  (FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS)