DIRECT. Prêtre orthodoxe blessé par balles à Lyon : le parquet ouvre une enquête pour tentative d'assassinat, un homme interpellé

L'archiprêtre du lieu de culte était "en train de fermer son église", selon une source policière, ajoutant qu'il se trouve dans un état grave. Le tireur est en fuite.

Les forces de l\'ordre et les secours dans le périmètre de sécurité où un prêtre d\'une église orthodoxe du 7e arrondissement de Lyon a été blessé par balle, le 31 octobre 2020.
Les forces de l'ordre et les secours dans le périmètre de sécurité où un prêtre d'une église orthodoxe du 7e arrondissement de Lyon a été blessé par balle, le 31 octobre 2020. (NICOLAS LIPONNE / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Un archiprêtre orthodoxe a été grièvement blessé par balle à l'abdomen, vers 16 heures, alors qu'il était en train de fermer l'église orthodoxe grecque, située à l'angle de la rue du Père Chevrier et de la rue d'Athènes, dans le 7e arrondissement de Lyon, samedi 31 octobre, a appris France télévisions d'une source policière. Son pronostic vital est engagé. Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon pour tentative d'assassinat. Elle a été confiée à la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Lyon. "A ce stade aucune hypothèse n’est écartée, ni privilégiée", indique le parquet de Lyon, qui "reste en étroit contact avec le parquet national anti-terroriste"Suivez notre direct.

Un homme interpellé. Le procureur de la République de Lyon Nicolas Jacquet a annoncé, samedi soir, l'interpellation d'un suspect. "Les vérifications se poursuivent sur son éventuelle implication", a-t-il ajouté dans un court communiqué. "Une personne pouvant correspondre au signalement donné par les premiers témoins a été placée en garde à vue", a indiqué le magistrat, précisant toutefois que le suspect n'était pas porteur "d'une arme au moment de son interpellation"

 Le tireur en fuite. Le tireur est décrit comme "habillé d'une longue gabardine noire avec un bonnet noir. Il semblait dissimuler sous sa gabardine un fusil à pompe à canons scié. Il a fait usage de son arme en direction du prêtre orthodoxe de l'église et il a pris la fuite", a détaillé ce samedi sur franceinfo Ludovic Cassier, représentant départemental du syndicat Unité SGP Police. Un périmètre de sécurité est installé autour de l'église. Le ministère de l'Intérieur précise que les forces de sécurité et de secours sont sur place. Il recommande d'éviter le secteur.

 Une cellule de crise activée. Depuis Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), où il s'est rendu "pour s'assurer du déploiement des forces sécuritaires supplémentaires" dans le cadre du attentats, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé qu'il se rendait "immédiatement" à Paris "pour faire un point précis de la situation". Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a confirmé l'ouverture de cette cellule de crise, en lien avec le président de la République et le Premier ministre.

 La sécurité au niveau "urgence attentat" en France. Le Premier ministre a annoncé, jeudi, le passage du plan Vigipirate au niveau le plus élevé du plan, afin de protéger les lieux de cultes et les écoles, après l'attentat contre la basilique Notre-Dame de l'Assomption de Nice, qui a fait trois morts. Le renforcement des mesures de sécurité autour des lieux de cultes chrétiens est "fort" en ce week-end de la Toussaint. On "doit permettre à chacun de pratiquer son culte en toute liberté et en toute sécurité", a réaffirmé, samedi, Jean Castex.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LYON

23h11 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil à l'actualité de ce samedi soir !

Un prêtre orthodoxe a été la cible de coups de feu près de son église, en milieu d'après-midi. Le pronostic vital du religieux est engagé, un homme a interpellé mais on ignore encore s'il s'agit de l'auteur des tirs. Le parquet annonce l'ouverture d'une enquête pour tentative d'assassinat.

•Sean Connery, premier James Bond, inoubliable capitaine Ramius dans A la poursuite d'Octobre rouge et père d'Indiana Jones est mort à l'âge de 90 ans. On revient dans cet article sur cinq de ses rôles cultes.

• Ce samedi, l'Angleterre, l'Autriche et le Portugal ont annoncé leur reconfinement la semaine prochaine. Dans l'Hexagone, les chiffres de contamination marquent un léger tassement (35 000 nouveaux cas et 223 décès supplémentaires).

Les Bleus terminent deuxième du Tournoi des six nations. Un match convaincant face aux Irlandais (victoire 35-27) n'a pas suffi pour chiper la première place aux Anglais.

Rendez-vous demain, neuf heures, pour la suite de ce live.

22h30 : Il y a eu "des conflits de personnes, il y a eu des interventions de la police qui a été appelée par le père Nicolas, au moins une fois, sinon plusieurs dans l'église. Il y avait des bagarres dans l'église", détaille le père Antoine Callot. Cependant, "on ne sait pas du tout aujourd'hui" si c'est dans la direction d'un conflit privé "qu'on doit chercher".

22h30 : Le père Antoine Callot, de l'église orthodoxe francophone, apporte sur franceinfo un élément nouveau sur l'enquête. "Ce prêtre est arrivé vers 2007 et depuis cette époque, il y a toujours eu un conflit [avec un fidèle] dans cette église", mais "on n'a jamais pensé que ça puisse arriver à ce niveau".

21h24 : Le chef de l'Eglise de Grèce Mgr Iéronymos dénonce ce soir l'attaque contre un prêtre orthodoxe grec qui a été grièvement blessé par balles à Lyon, en France, la qualifiant d'"horreur qui dépasse la logique humaine".

20h17 : @Chrétien Tout à fait, mais le parquet insiste bien sur le fait que la personne, dont le signalement correspond au suspect, n'était pas armé quand elle a été interpellée. "Les vérifications se poursuivent", poursuit le parquet.

20h16 : Une mise à jour FI : un suspect aurait été arrêté

20h00 : 20 heures ! L'heure d'un point sur l'actualité de ce samedi soir.

Un prêtre orthodoxe a été la cible de coups de feu près de son église, en milieu d'après-midi. L'auteur des coups de feu est en fuite, le pronostic vital du religieux est engagé. Le parquet annonce l'ouverture d'une enquête pour tentative d'assassinat. Suivez notre direct.

Les librairies ont obtenu la fermeture des rayons culturels des magasins de la grande distributions et les enseignes comme la Fnac. Mais le bras de fer entre petits commerçants et grandes enseignes n'est pas terminé.

Sean Connery, premier James Bond, inoubliable capitaine Ramius dans A la poursuite d'Octobre rouge et père d'Indiana Jones est mort à l'âge de 90 ans. On revient dans cet article sur cinq de ses rôles cultes.

Les Bleus doivent battre l'Irlande de 31 points pour remporter le Tournoi des six nations. Mission impossible ? Réponse à 21 heures dans ce live.

19h17 : Le secrétaire départemental du syndical Unité-SGP-Police décrit le suspect de l'attaque d'un prêtre devant une église orthodoxe de Lyon : "Il était habillé d'une longue gabardine noire avec un bonnet noir. Il semblait dissimuler sous sa gabardine un fusil à pompe à canon scié. Il a fait usage de son arme en direction du prêtre orthodoxe de l'église et il a pris la fuite."

19h06 : "Aucune piste n'est privilégiée", confirme le maire de Lyon Grégory Doucet face aux caméras. Selon lui, les motivations du tireur sont toujours inconnues à l'heure actuelle.

19h01 : Le président du Conseil européen, Charles Michel, a lui aussi réagi sur Twitter, notamment avec ces mots : "En Europe, la liberté de conscience est garantie pour tous et doit être respectée."

18h57 : Christian Estrosi, maire de Nice, exprime ce soir sur Twitter son soutien au prêtre orthodoxe blessé par balle à Lyon devant son église.

18h54 : Le parquet de Lyon indique qu'une enquête a été ouverte pour tentative d'assassinat et confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire. "A ce stade, aucune hypothèse n'est privilégiée ni écartée", précise encore le parquet dans un communiqué. Le parquet national antiterroriste suit de près la situation, mais ne s'est pas à ce stade saisi de l'affaire.

18h34 : Selon ce journaliste de Lyon Mag, l'auteur des coups de feu contre le prêtre orthodoxe de Lyon est toujours en fuite. Le maire de la ville, Grégory Doucet, vient d'arriver sur zone.

18h11 : Il est 18 heures, et on va prendre le temps de récapituler une actualité très chargée.

Un prêtre orthodoxe a été la cible de coups de feu près de son église, en milieu d'après-midi. L'auteur des coups de feu est en fuite, le pronostic vital du religieux est engagé. Suivez notre direct.

Les librairies ont obtenu la fermeture des rayons culturels des magasins de la grande distributions et les enseignes comme la Fnac. Mais le bras de fer entre petits commerçants et grandes enseignes n'est pas terminé.

Sean Connery, premier James Bond, inoubliable capitaine Ramius dans A la poursuite d'Octobre rouge et père d'Indiana Jones est mort à l'âge de 90 ans. On revient dans cet article sur cinq de ses rôles cultes.

La France remportera-t-elle son premier Tournoi des six nations depuis dix ans ? Les Bleus jouent contre l'Irlande ce soir, mais sont tributaires du résultats des Anglais, en train de désosser l'Italie (10-0, 17e).

17h49 : Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, annonce lui aussi qu'il se rend à Paris après l'attaque à Lyon.

17h45 : Jean Castex écourte son déplacement à Rouen et rentre à Paris, où une cellule de crise a été ouverte après l'attaque contre un prêtre orthodoxe à Lyon.

17h32 : @Monde croix Cette église dépendait du patriarcat de Constantinople, je vous renvoie sur ce site pour en savoir plus sur les subtilités du rite par rapport aux catholiques et aux orthodoxes russes.

17h26 : Le prêtre orthodoxe, il dépend de quel patriarcat ?

17h26 : Nos camarades de la radio en savent un peu plus sur les circonstances de l'attaque du prêtre orthodoxe. Il était en train de fermer son église autour de 16 heures quand il s'est fait tirer dessus. Son pronostic vital est engagé.

17h05 : Selon nos confrères du Progrès, les riverains ont entendu deux coups de feu puis des cris de douleur. Les faits se sont produits près d'une église orthodoxe grecque, dans le 7e arrondissement de Lyon.

17h05 : Un prêtre orthodoxe a été blessé par balle à Lyon, l'auteur des coups de feu est en fuite, indique une source policière à France Télévisions. Le pronostic vital du religieux est engagé, précise cette source.