Un employé frappe un passager qui portait un bébé à l'aéroport de Nice

La direction de l'aéroport a confirmé que le suspect était un agent employé par un sous-traitant.

Les autorités aéroportuaires ont indiqué dimanche 30 juillet que l\'agresseur présumé était un \"agent d\'une société de sous-traitance\". 
Les autorités aéroportuaires ont indiqué dimanche 30 juillet que l'agresseur présumé était un "agent d'une société de sous-traitance".  (MAXPPP)

Un homme, qui portait un bébé dans ses bras, a reçu un coup de poing au visage d'un employé de l'aéroport de Nice (Alpes-Maritimes), samedi 29 juillet, rapporte le quotidien The Telegraph. L'incident est survenu aux alentours de 22 heures, alors que le vol EasyJet de ce passager, en direction du nord de Londres, avait connu un retard de 11 heures en raison d'un problème de carburant.

La situation s'est envenimée lorsque la compagne du passager est allée se plaindre auprès d'un employé de l'aéroport. "Le passager et sa femme étaient agacés, ce qui est parfaitement compréhensible au vu des circonstances, rapporte au Telegraph une témoin de la scène. Puis, tout à coup, l'employé s'est jeté sur lui et l'a frappé", continue cette femme, qui a publié un cliché de l'incident sur Twitter.

L'agresseur présumé suspendu

Les autorités aéroportuaires ont confirmé l'altercation sur Facebook. Elles précisent que l'agresseur présumé est un "agent d'une société de sous-traitance", et que lui et le passager impliqué ont immédiatement été "pris en charge" par la direction départementale de la police aux frontières (DDPAF). La direction de l'aéroport ajoute que les images de vidéosurveillance ont été transmises aux autorités, et que l'employé a été suspendu en attente d'éventuelles suites.

Un temps mis en cause, la compagnie EasyJet a précisé que l'employé  ne travaillait pas pour elle. Dans un communiqué cité par le Telegraph, la compagnie aérienne s'est excusée pour le retard et assuré que les voyageurs avaient été dédommagés.