Fin de la prise d'otage dans la maison d'arrêt du Mans : "Tout se termine bien", annonce Jean-Jacques Urvoas

Le Raid et les Eris, unités d'intervention pour les prisons, ont été dépêchés. Le garde des Sceaux s'est félicité de l'issue de la prise d'otage, qui n'a pas fait de blessé.

La façade de la maison d\'arrêt du Mans (Sarthe), le 21 novembre 2009. 
La façade de la maison d'arrêt du Mans (Sarthe), le 21 novembre 2009.  (MAXPPP)

La prise d'otages dans la maison d'arrêt du Mans est terminée, a annoncé le garde des Sceaux, jeudi 4 août sur Twitter, précisant que "tout se termine bien" pour le "surveillant menacé". Dans la matinée, un détenu avait pris en otage un gardien. Ce dernier réclamait "son transfert au centre pénitentiaire d'Alençon-Condé", selon une source syndicale. Il aurait été "condamné pour trafic de stupéfiants et serait libérable en 2021".

Jean-Jacques Urvoas a adressé "un grand merci à ceux qui ont contribué à ce dénouement", notamment au Raid, et un "salut particulier au surveillant menacé".