Cet article date de plus de cinq ans.

Ce que l'on sait de l'affaire du douanier tué par balles à Toulon

Un douanier a été tué par un tireur lundi alors qu'il participait à une surveillance de trafic d'armes à Toulon (Var).

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La rue Alfred-de-Musset, à Toulon (Var), où a éclaté une fusillade lundi 23 novembre 2015. (GOOGLE STREET VIEW)

Un douanier a été tué lundi 23 novembre, lors d'une intervention dans le cadre d'une enquête pour trafic d'armes dans le quartier de Saint-Jean-du-Var, à Toulon (Var). Marié et père d'un enfant, le douanier avait 42 ans.

Une fusillade lors d'une "livraison surveillée"

La fusillade a eu lieu alors que les douanes effectuaient une "livraison surveillée". Les douaniers se sont fait passer pour le transporteur afin de livrer un colis commandé à l'étranger contenant une culasse d'arme automatique, a précisé une source policière. La culasse avait été découverte parmi des paquets repérés puis ouverts par la douane dans le centre de tri d'un transporteur, et les enquêteurs avaient dès lors décidé de remonter le fil jusqu'au destinataire du colis, dont aucun élément "ne pouvait laisser deviner une telle dangerosité", selon un porte-parole de la douane.

Selon le syndicat Alternative police-CFDT, cinq douaniers sont intervenus à 10h30 pour ce "coup d'achat" dans un appartement quand l'un d'eux a été tué par un homme armé d'un pistolet de type Glock. Le tireur s'étant retranché dans son domicile, des douaniers et policiers sont arrivés en renfort. Mais l'homme a fait feu, cette fois avec un fusil, puis "s'est réfugié dans un parc à proximité où il a été interpellé". Un deuxième douanier a été blessé par ces tirs, et transporté en urgence à l'hôpital. Un policier a également été blessé par balle, plus légèrement, au bras, lors de l'interpellation.

Le tireur connu pour des affaires d'usage de drogue

L'agresseur, âgé de 33 ans, portait un gilet pare-balles et aurait ouvert le feu avec une arme de type M-16, le fusil d'assaut de l'armée américaine, retrouvée sur les lieux, a précisé le procureur de Toulon, Xavier Tarabeux. Les tirs ont eu lieu en bas de l'immeuble de l'agresseur, dans la rue Alfred-de-Musset, selon Var Matin

Le tireur, connu de la justice pour des affaires d'usage de drogue et d'outrage à des policiers, a tenté de prendre la fuite, avant d'être interpellé et d'être placé en garde à vue. Cet homme n'était pas "connu des services douaniers et ne faisait pas l'objet d'une fiche S", a ajouté un porte-parole de la douane.

Aucun lien pour l'instant avec les attentats de Paris 

Aucun élément ne permet pour l'instant de relier les événements de Toulon au terrorisme, a déclaré à Reuters le procureur de la République de Toulon, en référence aux attentats de Paris le 13 novembre. Le casier judiciaire du tireur ne fait état "d'aucune condamnation", a-t-il précisé.

Le 13 novembre, avant les attentats de Paris et de Saint-Denis, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, avait présenté des mesures pour intensifier la lutte contre le trafic d'armes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.