13h15, France 2

VIDEO. "13h15". Antisémitisme : "Juifs, Arabes, pour moi, c'est pareil. On s'entend bien"

Gilles revient chaque soir à Créteil, une ville du Val-de-Marne de 22 000 habitants dont un quart de la population est de confession juive. Sa mère y vit toujours depuis son arrivée de Tunisie dans les années cinquante. Tout le monde s’entendait bien… Extrait de "13h15 le dimanche" du 25 septembre. 

Gilles est une figure du quartier du Sentier à Paris, mais aussi de Créteil dans le Val-de-Marne, où il a grandi au milieu des tours. Sa maman y réside toujours : elle est arrivée de Tunisie dans les années cinquante dans cette ville de 22 000 habitants dont un quart de la population est de confession juive.

"C’est ma mère… Elle avait vingt ans en Tunisie, dit le fils attentionné en montrant un portrait de sa mère drapée dans un costume local. Comment vous pouvez dire si c’est juif ou arabe ? On ne peut pas savoir…" 

"On vivait en parfaite harmonie…"

Y avait-il alors une différence en Tunisie entre juifs et Arabes ? "On n’avait pas ça. C’est ici qu’on entend tous ces problèmes, mais avant, on ne les avait pas. Juifs, Arabes, pour moi, c’est pareil. On s’entend bien", répond sans hésiter la vieille dame. Son fils est impliqué dans le club de foot du Maccabi Créteil F.C. où juifs, chrétiens, musulmans… jouent tous sous le même maillot.

"J’ai habité dans le quartier des Emouleuses à Créteil où, à chaque étage, c’était un juif, un Arabe, un catholique… On vivait en parfaite harmonie, regrette aujourd’hui Gilles sous le regard attristé de sa mère. Il y a vraiment un changement, mais dû à quoi ? Je ne sais pas. Je ne sais pas du tout…"

Extrait de "Juifs de France : en plein doute", un reportage de "13h15 le dimanche".

13H15 / FRANCE 2
13H15 / FRANCE 2 ( CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)