Vaste opération militaire en cours au Yémen

Dans la nuit du mercredi 25 au jeudi 26 mars, une dizaine de pays du Golfe ont lancé une vaste opération militaire au Yémen contre les milices chiites houthistes qui contrôlent une partie du pays.

France 2

Pour cette opération emmenée par l'Arabie saoudite, 150 000 hommes sont mobilisés. Les premiers raids aériens menés par une centaine d'avions ont eu lieu dans la nuit de mercredi 25 mars à jeudi 26. Les miliciens chiites houthistes qui contrôlent une partie du pays, dont la capitale Sanaa, ont montré des images des victimes de ces raids. Il y aurait 13 morts. L'objectif est de venir en aide à Abd Rabbo Mansour Hadi, le président du Yémen, et à son pays en proie au chaos.

Le président réfugié à Aden

Le mois dernier, le président Hadi a fui la capitale Sanaa, tombée aux mains des rebelles chiites soutenus par l'Iran. Il s'est réfugié à Aden, dans le sud du pays, mais là aussi, la rébellion menace. Les miliciens se sont emparés de l'aéroport de la ville qui a été repris par les forces présidentielles ce jeudi. Pour l'heure, la coalition se limite à des frappes aériennes. Outre les miliciens houthistes, Al-Qaïda sévit dans le pays, mais aussi le groupe État islamique. Il a revendiqué un attentat sanglant contre des mosquées vendredi 20 mars, qui a fait 140 morts.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sanaa (Yemen, 24 novembre 2011.
Sanaa (Yemen, 24 novembre 2011. (Reuters)