Saint-Étienne-du-Rouvray : une émotion toujours intense

L'émotion ne faiblit pas à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) après l'attentat qui a eu lieu mardi 26 juillet.

France 3

Des messages de soutien par centaines sont griffonnés sur le registre de la mairie à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), après l'égorgement d'un prêtre par deux terroristes, mardi 26 juillet. Des riverains ont fait part de leur soutien, mais aussi des anonymes de toute la France via le standard téléphonique de la mairie. Pour beaucoup, ces messages permettent aussi d'extérioriser la douleur.

Marche blanche annulée

Dans la mairie, une cellule psychologique a aussi été mise en place. Son but : libérer la parole pour désamorcer la souffrance. À l'extérieur, les plus jeunes déposent des petits mots pour aller mieux, et pour eux non plus, pas question de se refermer sur eux-mêmes. À Saint-Étienne-du-Rouvray, un rassemblement est organisé en fin d'après-midi, et la marche blanche initialement prévue a été annulée pour des raisons de sécurité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des roses devant un cordon de police installé devant une église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 27 juillet 2016.
Des roses devant un cordon de police installé devant une église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 27 juillet 2016. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)