Réouverture de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray : "être plus forts après, qu'avant"

L'église de Saint-Etienne-du-Rouvray rouvre dimanche 2 octobre, plus de deux mois après l'attentat contre le père Hamel. Une cérémonie va précéder une messe, des "moments attendus" par les habitants, selon le maire de la commune.

L\'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, fermée depuis l\'assassinat du père Hamel le 26 juillet 2016, va rouvrir aux fidèles le dimanche 2 octobre 
L'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, fermée depuis l'assassinat du père Hamel le 26 juillet 2016, va rouvrir aux fidèles le dimanche 2 octobre  (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

A Saint-Etienne-du-Rouvray, en Seine-Maritime, l'archevêque de Rouen célèbrera dimanche 2 octobre à 15h30, un rite pénitentiel de réparation pour laver l'église de l'assassinat du père Jacques Hamel, le 26 juillet dernier, par deux terroristes se revendiquant de Daech. Le maire de la commune, Hubert Wulfranc, se montre très attentif à ce qu'il nomme le besoin de "cicatrisation sociale".

Le vivre-ensemble mis en avant

Le maire de Saint-Etienne-du-Rouvray,  Hubert Wulfranc, a estimé sur franceinfo que la cérémonie et la réouverture de l'église constituent "un moment attendu par les Stéphanais, ne serait-ce que pour être ensemble". "C'est une étape de l'objectif que nous sommes amenés à nous fixer : être plus forts après qu'avant", a-t-il déclaré.

L'élu veut accompagner cette "cicatrisation sociale". "Je dirai quelque chose. Je rapprocherai deux figures majeures : le Père Hamel, et le petit Aylan, sur une plage de Turquie. Je pense que l'un comme l'autre peuvent ici légitimement converger pour dire quelque chose sur le vivre-ensemble", a précisé Hubert Wulfranc.

Un regard vers les plus jeunes

Au-delà de la cérémonie, le maire de Saint-Etienne-du-Rouvray entend trouver des pistes à mettre en œuvre pour dénouer la situation. "Nos concitoyens sont, pour un certain nombre, mal dans leur peau, qu'ils soient jeunes adolescents ou adultes", dit-il. "Il est anormal qu'aujourd'hui, dès le plus jeune âge, des enfants scolarisés ne puissent pas avoir le suivi psychopédagogique nécessaire. La question de l'éducation doit être revisitée. Il faut essayer de proposer des pistes pour que, dans notre pays, on retrouve un chemin d'espoir", a ajouté le maire de Saint-Etienne-du-Rouvray.

Le maire de Saint-Etienne-du-Rouvray, Hubert Wulfranc, à l'heure de la réouverture de l'église : "être plus fort après qu'avant"
--'--
--'--