Islam de France : "la formation des imams doit être appropriée et indépendante"

Après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, le 26 juillet et le débat sur la formation des imams, Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux, revient sur la relation entre l'islam et la France.

France 2

Dans un contexte d'attentats et de recueillement, après l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) le 26 juillet dernier, le recteur de la mosquée de Bordeaux, Tareq Oubrou, estime que le rassemblement de musulmans et de catholiques constitue "une première dans l'histoire des relations islamo-chrétiennes en France. C'est grâce à la position sage de l'église dans ses déclarations, et grâce à l'accueil de l'église catholique des
musulmans au sein des paroisses. Nous avons passé des moments très
émouvants", affirme-t-il.

Un islam indépendant

Le représentant religieux pense qu'il faut "une refondation de toute l'idéologie musulmane qui est encore médiévale et d'un droit canon qui a été conçu au Moyen-Âge et qu'il faudrait reformuler". Il estime aussi que "la formation des imams doit être appropriée et [doit bénéficier] d'une double indépendance théologique et politique par rapport aux pays d'origine qui, malheureusement, ont encore une mainmise sur cet islam".

Le JT
Les autres sujets du JT