Saint-Etienne-du-Rouvray : le témoignage d'une rescapée

Après avoir échappé aux deux assaillants de Saint-Etienne-du-Rouvray, lors de l'attaque du mardi 26 juillet 2016, sœur Danielle témoigne.

FRANCE 2

Sœur Danielle est une rescapée. C'est elle qui a donné l'alerte. Ce matin, comme souvent, elle participait à la messe quand deux hommes ont fait irruption dans l'église. Immédiatement, elle comprend qu'il se passe quelque chose de grave. Après coup, elle évoque "la peur, surtout quand ils sont rentrés. On s'est dit 'on y passe. Ils étaient tellement acharnés, motivés". La religieuse se rappelle ensuite de l'attitude des deux assaillants, qui ont "pris la place du père Hamel pour parler en arabe".

Un besoin de prier

La religieuse rapporte aussi que les deux hommes ont obligé le père Hamel "à se mettre à genoux, à ne pas bouger". Sous ses yeux, Jacques Hamel tente alors de résister. Elle part alors en courant se souvient avoir "arrêté la première voiture." C'est avec retenue et pudeur, aux côtés de sa voisine musulmane venue la soutenir, qu'elle rend hommage à Jacques Hamel. "Pour l'instant je n'ai pas envie d'avoir de colère. J'ai besoin de me poser, de prier". Toute la journée, amis et voisins sont venus lui rendre visite pour l'aider à traverser cette épreuve.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sœur Danièle, témoin de l\'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 26 juillet 2016.
Sœur Danièle, témoin de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), le 26 juillet 2016. (FRANCE 2)