Londres meurtri au lendemain des attaques terroristes

Au lendemain des attaques terroristes qui ont frappé le coeur de Londres, les Britanniques tentent de comprendre.

FRANCE 3

Ce jeudi 23 mars, les drapeaux sont en berne et le secteur des attaques est encore bouclé. Hier, c'est le centre touristique et le centre du pouvoir qui a été visé. Pourtant, pas d'attroupements, pas de bougies, pas de fleurs, les Londoniens tracent leur route. Pour certains interrogés, il faut continuer à avoir une vie normale.

Le parcours de l'assaillant

Sur des images, parfois inédites, les caméras suivent le parcours de l'assaillant. La voiture fonce sur les passants du pont de Westminster, une victime tombe même dans la Tamise. Le véhicule finit sa course dans les grilles du Parlement, où il est abandonné par son conducteur. Ce dernier essaye alors de pénétrer dans le Parlement où il poignarde mortellement un policier. S'en suivent des scènes de panique et des coups de feu. Le bilan provisoire des attaques est de 3 morts et une quarantaine de blessés. Les minutes de silence se sont enchainées dans la capitale britannique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier aux abords du Parlement britannique, à Londres (Royaume-Uni), le 22 mars 2017.
Un policier aux abords du Parlement britannique, à Londres (Royaume-Uni), le 22 mars 2017. (STEFAN WERMUTH / REUTERS)