Attaque d'un Thalys : le point sur la garde à vue du suspect

En direct de la DGSI, Arnaud Boutet fait le point sur la garde à vue du suspect.

FRANCE 2

Le suspect de la fusillade de vendredi 21 août dans un Thalys en provenance d'Amsterdam est actuellement en garde à vue au siège de la DGSI à Levallois-Perret. Lors de son arrestation à Arras, les policiers ont constaté que "l'homme prononçait des phrases incohérentes, voire surprenantes, notamment lorsqu'il a demandé à ce qu'on lui rende ses armes", explique Arnaud Boutet.

Des questions

Ce samedi, les enquêteurs l'interrogent. Ils veulent connaître la provenance de ses armes : un pistolet, une kalachnikov ainsi que de nombreux chargeurs. Il y a peu d'information pour l'heure concernant le suspect. "On sait qu'il a résidé en Belgique. D'ailleurs ce matin, le tribunal fédéral belge a ouvert une enquête sur la base de la loi anti-terroriste", poursuit le journaliste de France 2. Beaucoup de questions sur ses motivations restent pour le moment en suspens. "Cet individu est soupçonné d'appartenir à une mouvance islamiste radicale", souligne Arnaud Boutet, en direct du siège de la DGSI à Levallois-Perret.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme lourdement armé a ouvert le feu vendredi 21 aoput 2015 d\'un train Thalys qui circulait dans le nord de la France, blessant grièvement deux personnes avant d\'être maîtrisé par des passagers, dont deux militaires américains, et placé en garde à vue.
Un homme lourdement armé a ouvert le feu vendredi 21 aoput 2015 d'un train Thalys qui circulait dans le nord de la France, blessant grièvement deux personnes avant d'être maîtrisé par des passagers, dont deux militaires américains, et placé en garde à vue. (ALEK SKARLATOS FACEBOOK)