Attentat à Strasbourg : une cinquième personne placée en garde à vue jeudi

Les parents de Cherif Chekatt, abattu jeudi soir par la police, et deux de ses frères, ont déjà été placés en garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi.

Des policiers à Strasbourg (Bas-Rhin) sur les lieux de l\'attentat, le 13 décembre 2018.
Des policiers à Strasbourg (Bas-Rhin) sur les lieux de l'attentat, le 13 décembre 2018. (SEBASTIAN GOLLNOW / DPA / AFP)

L'enquête progresse après l'attentat à Strasbourg (Bas-Rhin). Une cinquième personne de l'entourage de Cherif Chekatt, le tireur présumé abattu jeudi 13 décembre dans la soirée, a été placée en garde à vue jeudi, a annoncé le parquet de Paris. Cet homme est issu de l'entourage du suspect toujours en fuite, mais ne fait pas partie de sa famille. Il a été placé en garde à vue à Strasbourg en fin de matinée.

>> Suivez en direct les dernières informations après la mort de Cherif Chekatt

Les parents de Cherif Chekatt et deux de ses frères ont déjà été placés en garde à vue dans la nuit de mardi à mercredi. Ils l'étaient toujours jeudi en fin d'après-midi, selon le parquet.

Par ailleurs, une importante opération policière engageant le Raid a eu lieu dans l'après-midi dans le quartier de Neudorf à Strasbourg. Cette opération était conduite dans le cadre de l'enquête mais n'avait pas pour objectif immédiat l'interpellation du suspect.