Attentat à Strasbourg : après la mort du terroriste, une ville soulagée

L'annonce de la mort de Cherif Chekatt, abattu jeudi 13 décembre au soir par la police, va permettre à Strasbourg (Bas-Rhin) de retrouver une vie à peu près normale. Dans les rues de la ville, c'est un sentiment de soulagement qui prédomine.

France 2

En 48 heures, les Strasbourgeois (Bas-Rhin) sont passés pour tous les états émotionnels. Dans le quartier du Neudorf, là où le terroriste a été abattu, les habitants reprennent tout doucement leurs habitudes. Malgré les événements, ce commerçant a tenu à ouvrir son épicerie vendredi 14 décembre au matin. Juliette, elle, étudie à Strasbourg depuis septembre. Elle a tenu à sa manière à remercier les forces de l'ordre.

"Ҫa nous rassure un peu"

Dans les rues, aux abords du marché de Noël, là où le terroriste a fait ses victimes, l'émotion est toujours aussi forte. "Ҫa nous rassure un peu. On se dit qu'au moins, on sait que c'est fini. Mais bon, ça restera touchant, ça ne change pas ce qu'il a fait", résume une jeune Strasbourgeoise. L'émotion restera vive pour tous les touristes et les locaux qui sillonneront à nouveau les allées du marché de Noël.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers au marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin), le 13 décembre 2018.
Des policiers au marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin), le 13 décembre 2018. (ALAIN JOCARD / AFP)