VIDEO. Professeur décapité : comment en parler aux enfants ?

La psychologue Marie-Estelle Dupont a donné quelques conseils, sur le plateau du journal de 13 heures de France 2, pour tenter d'éviter un traumatisme.

L'horreur a frappé aux portes de l'école. Vendredi 16 octobre, un professeur d'histoire-géographie, qui avait montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, a été décapité près d'un collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). Une attaque terroriste difficile à expliquer aux enfants. Samedi 17 octobre sur le plateau du journal de 13 heures de France 2, la psychologue Marie-Estelle Dupont a donné quelques conseils pour tenter d'éviter un traumatisme.

La psychologue distingue trois classes d'âge afin de s'adapter aux capacités de l'enfant. Jusqu'à six ans : "Essayez au maximum que l'enfant ne soit pas en contact avec cette réalité, car elle n'est pas gérable psychiquement", explique-t-elle. Entre six et 12 ans : "Partez de ce qu'il a entendu pour restaurer la réalité. Répondez à ses questions pour ne pas induire des angoisses qu'il n'a pas", conseille Marie-Estelle Dupont. Enfin, pour les adolescents : "On en parle, parce que de toute façon, avec les réseaux sociaux, ils ne peuvent pas ne pas savoir", indique la psychologue.

La clinicienne a aussi conseillé aux parents de ne pas montrer "d'image crue" de cette attaque terroriste et de veiller à ce que les enfants ne soient pas en contact avec ce type d'image sur les réseaux sociaux.  

La psychologue Marie-Estelle Dupont, le 17 octobre 2020.
La psychologue Marie-Estelle Dupont, le 17 octobre 2020. (FRANCE 2)