Professeur assassiné : pour l'Académie Goncourt, "Samuel Paty est mort parce qu'il a tenté de combattre l'obscurantisme"

Dans un communiqué, les membres de l'Académie Goncourt ont partagé leur "émotion" et leur "indignation" après le meurtre du professeur Samuel Paty.

Des manifestants bradissent des pancartes #JeSuisSamuelPaty, lors d\'un rassemblement à Paris le 18 octobre. 
Des manifestants bradissent des pancartes #JeSuisSamuelPaty, lors d'un rassemblement à Paris le 18 octobre.  (FREDERIC SCHEIBER / HANS LUCAS)

"L'Académie Goncourt tient à exprimer sa vive émotion, son indignation, sa profonde tristesse et sa colère." Les membres de l'Académie Goncourt, qui décernent chaque année le prix littéraire du même nom, ont réagi via un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux au "meurtre barbare de Samuel Paty, professeur d'histoire et de géographie tué par un terroriste islamiste". L'enseignant du collège du Bois d'Aulne, situé à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) a été assassiné vendredi 16 octobre. Il avait montré en classe des caricatures du prophète Mahomet publiées par le journal Charlie Hebdo, dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression.

"Samuel Paty est mort parce qu'il a tenté de combattre l'obscurantisme en suscitant le débat d'idées au sein de ses classes", déclare l'Académie Goncourt. "Samuel Paty est mort pour avoir porté haut ce qui fonde notre société, notre État et notre République, à savoir l'exercice du sens critique, la liberté d'expression et d'opinion, l'éveil des consciences, la promotion des idées humanistes", continue-t-elle.

Samuel Paty a été livré par quelques-uns à la vindicte d'illuminés, à la haine sanguinaire d'ignorants fanatiques, et cela même parce qu'il vivait et faisait son métier dans notre pays, dans une de nos villes, dans une de nos écoles.Académie GoncourtCommuniqué

"Samuel Paty est mort en tant que professeur et c'est donc à travers lui tous les professeurs que les islamistes ont tenté de tuer", écrit l'Académie Goncourt estimant qu'en "raison de cela, et parce que le rayonnement de la culture française, la transmission des idées de tolérance et de tempérance, le débat d'idées sont au cœur des missions de l'Académie Goncourt, celle-ci déclare solennellement qu'elle est aujourd'hui Samuel Paty, comme d'innombrables femmes et hommes ont été, sont et seront Charlie."