Cet article date de plus d'un an.

Enseignant décapité dans les Yvelines : l'horreur à Conflans-Sainte-Honorine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Enseignant décapité dans les Yvelines : l'horreur à Conflans-Sainte-Honorine
Article rédigé par
C. Le Goff, E.Pelletier, H.Puffeney, I.Bornacin, J.Vitaline, T.Cuny, A.Jacquet, A.Gouty, F.Daireaux, V.Piffeteau, M.Hauville, J.Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

Vendredi 16 octobre, un professeur d'histoire-géographie a été assassiné à la sortie du collège où il enseigne. L'assaillant a été tué par la police.

À Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), un professeur a été poignardé puis décapité vendredi 16 octobre à la sortie du collège. Sur les images d'une vidéo récupérée par France 3, on peut y voir une scène filmée par un habitant depuis sa fenêtre. Deux équipages de police brandissent leurs armes et somment un homme de se coucher à terre. Il s'agit du tueur présumé. L'un des agents pense reconnaître un pistolet à billes pointé dans leur direction. Les policiers s'avancent. Dans les cris et la confusion, plusieurs coups de feu sont entendus. L'assaillant est abattu dans un quartier résidentiel d'Eragny-sur-Oise (Val-d'Oise).

Neuf personnes interpellées et entendues

Thomas Cuny, journaliste pour France Télévisions en direct de Conflans-Sainte-Honorine, affirme que les enquêteurs poursuivent leurs investigations. Des perquisitions ont été menées cette nuit, notamment au domicile du terroriste présumé à Evreux (Eure), ainsi qu'en région parisienne. Dans le même temps, neuf personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, dont les parents de l'assaillant, son grand-père, ainsi que son petit frère âgé de 17 ans et deux autres proches. Tous sont entendus au siège de la direction générale de la sécurité intérieure.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.