Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : 187 enquêtes pour apologie du terrorisme, menaces ou provocations ouvertes depuis l'assassinat de Samuel Paty

Ces affaires correspondent le plus souvent à des propos tenus ou relayés via les réseaux sociaux.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une affiche en hommage à Samuel Paty sur la façade de la mairie de Conflans-Saint-Honorine. (THOMAS COEX / AFP)

Depuis l'assassinat de Samuel Paty, le 16 octobre, 187 enquêtes ont été ouvertes en France pour "menaces", "provocation à la commission d'infractions violentes" ou "apologie du terrorisme", selon les informations recueillies par franceinfo de sources proches. Ces affaires correspondent le plus souvent à des propos tenus ou relayés via les réseaux sociaux.

2 000 signalements à la plateforme Pharos

En 15 jours, le parquet de Paris a, par exemple, ouvert plus d'une cinquantaine de procédures judiciaires pour apologie du terrorisme. Il a ainsi été recensé 93 procédures judiciaires ouvertes sur l’ensemble du territoire pour ce type de faits entre le 22 et le 29 octobre. Depuis l'attentat de Conflans-Sainte-Honorine, près de 2 000 signalements ont par ailleurs été transmis à la plateforme Pharos, qui examine les contenus haineux en ligne en vue d'éventuelles ouvertures d'enquêtes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.