Assassinat de Samuel Paty : deux collégiens soupçonnés de complicité

Deux collégiens sont soupçonnés d'avoir aidé l'assassin présumé de Samuel Paty en échange d'une somme d'argent. Malgré leur jeune âge, ils ont été envoyés devant un juge, mercredi 21 octobre. 

France 3

Mercredi 21 octobre, depuis plusieurs heures au palais de justice de Paris, deux collégiens attendent que des juges tranchent sur leur sort. Les deux adolescents, âgés de 14 et 15 ans, se seraient vu promettre 300 euros par le tueur présumé de Samuel Paty en échange d'informations pour identifier l'enseignant. "Le collégien qui a reçu l'argent, accompagné d'un de ses camarades, a donné une description physique de Samuel Paty. Le terroriste aurait affirmé qu'il allait filmer le professeur et l'obliger à demander pardon pour la caricature, l'humilier et le frapper", a déclaré Jean-François Ricard, procureur du Parquet national antiterroriste.

Plusieurs adolescents ont désigné Samuel Paty au moment où il sortait

En échange d'une première partie de l'argent, les deux adolescents sont alors restés avec le terroriste, se cachant des patrouilles de police, jusqu'à ce que l'enseignant apparaisse. "Peu avant 17 heures, plusieurs adolescents, en lien avec les premiers, ont désigné Samuel Paty à l'assaillant au moment où il sortait", poursuit Jean-François Ricard.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le palais de justice de Paris, le 22 septembre 2020.
Le palais de justice de Paris, le 22 septembre 2020. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)